Pour que cette Caverne vous livre tous ses secrets, il faut suffit de passer le pas de cette porte et vous présenter.

Sur ce... visiteurs de passage je vous souhaite une bonne journée.

Némésis.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le bug a été levé ! bonne visite sur la Caverne Wink

Partagez | 
 

 Les Trois Petits Cochons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemesis
Esprit FrappéEsprit Frappé
avatar
Féminin Balance Chat
Nombre de messages : 2627
Age : 31
Humeur : Hé ben ça va mieux!
Date d'inscription : 12/02/2009
MessageSujet: Les Trois Petits Cochons   Sam 15 Aoû - 18:54


Le loup tombe dans la marmite.


Les Trois Petits Cochons est un conte pour enfant européen datant du XVIII e siècle, bien que son origine puisse remonter plus loin, mettant en scène trois jeunes cochons et un loup. Ce conte a été rendu célèbre dans le monde par l'adaptation des studios Disney en 1933.

L'histoire (version originale) :

Les trois petits cochons veulent vivre leur vie et quittent le foyer familial pour tenter leur chance dans le monde. Le premier petit cochon se construit une maison de paille. Le deuxième petit cochon se construit une maison faite de brindilles. Le troisième petit cochon se construit une maison de briques et de ciment. Le loup parvient à détruire les maisons des deux premiers petits cochons en soufflant dessus et les dévore. En revanche, il est impuissant contre celle du troisième petit cochon. Pour faire sortir le cochon de sa maison, le loup lui propose d'aller chercher des navets avec lui, mais le cochon sort tôt le matin et rentre chez lui avec des navets avant l'arrivée du loup. Le loup propose au cochon d'aller cueillir des pommes, le cochon part avant l'heure du rendez-vous, mais le loup le rejoint au pied du pommier. Le cochon lance une pomme très loin et se sauve chez lui pendant que le loup court après la pomme. Le loup propose ensuite au cochon d'aller à la foire. Arrivé le premier à la foire, le cochon achète une barrate. Sur le chemin du retour il voit venir le loup, il se cache alors dans la barrate qui dévale une pente et fait peur au loup. Ce dernier décide alors de rentrer chez le cochon par la cheminée, il tombe dans une marmite de soupe et s'ébouillante. Le cochon le mange pour son dîner.

Autres Versions :

Dans les versions les plus courantes, les deux premiers petits cochons survivent ; le loup détruit d’abord la maison de paille en soufflant dessus, et le premier petit cochon s’enfuit pour se réfugier dans la maison de bois de son frère. À nouveau, le loup détruit la maison de bois en soufflant dessus. Les deux petits cochons s’enfuient et se réfugient dans la maison de briques de leur troisième frère. Cette fois, le loup a beau souffler, il ne parvient pas à détruire la maison. Furieux, il s’éloigne et revient quelques jours plus tard, décidé à attraper les trois petits cochons en entrant par la cheminée de la maison. Les petits cochons l’ont vu venir, et le troisième petit cochon, qui est le plus malin, place une marmite d’eau bouillante dans la cheminée. Le loup tombe dans la marmite et se brûle si fort le derrière qu’il repart par la cheminée et ne revient plus jamais.

Variantes :

Dans un conte originaire du Tyrol italien, trois petites oies qui reviennent de la foire se retrouvent obligées de passer la nuit dans un bois, et se bâtissent chacune une maison pour se protéger contre le loup ; les deux premières oies se bâtissent respectivement une maison de paille et de bois, mais la troisième se bâtit une maison de fer. Le loup vient frapper chez la première oie et lui dit que si elle refuse de lui ouvrir la porte, il renversera sa maison. Elle refuse, le loup renverse la maison de paille et la mange. Même chose avec la maison de bois et la deuxième oie. Mais en voulant renverser la maison de fer de la troisième, le loup se casse une patte. Il s'en fait refaire une par un serrurier, et revient frapper chez la troisième oie en ajoutant qu'il aimerait entrer chez elle pour se faire cuire une soupe. L'oie lui répond alors qu'elle va elle-même lui en faire cuire une. Quand l'eau est bouillante, elle demande au loup d'ouvrir la gueule et la lui fait boire par la fenêtre. Le loup meurt et la troisième petite oie sort ses deux sœurs de son ventre.
Dans un conte vénitien presque identique, le loup ne renverse pas les maisons des deux premières petites oies grâce à sa patte, mais grâce à une canonnade d'un certain genre.

Réécritures :

Le conte des trois petits cochons a inspiré de nombreux auteurs pour des réécritures. On peut citer entre autre:


  • La Vérité sur l'affaire des trois petits cochons album de J. Scieska illustré par Lane Smith : le loup livre sa version des faits et se défend d'être le grand méchant.
  • Les trois petits loups et le grand méchant cochon album de Eugène Trivizas illustré par Helen Oxenbury: trois petits loups tout doux veulent se construire une maison. Mais voici que surgit le terrible Grand Méchant Cochon !
  • Les Trois petites cochonnes album de Stehr Frédéric : trois petites cochonnes quittent leur maman pour se chercher un mari… Le problème, c'est que le loup sait très bien se déguiser en cochon idéal.
  • Les Trois cochons album de David Wiesner : lorsque les trois petits cochons décident de s'échapper des pages du livre, le loup a beau souffler, pousser, comme il commence à avoir l'habitude de le faire, toute la suite de l'histoire change...
  • Les 3 petits cochons BD de Tarek, Aurélien Morinière et Svart: deux loups pacifistes sont convoqués par un magicien dans la grande forêt humide. Ce dernier leur apprend qu’ils sont les heureux élus d’un nouveau conte. Après s’être perdus dans la grande forêt humide, nos deux loups apprennent avec horreur que leur mission est la suivante : être de grands méchants loups et dévorer les cochons. Mais c’est impossible, nos deux loups ne mangent pas de cochons et ils en ont assez de se faire traiter de méchants alors qu’ils n’ont rien fait !

Commentaire :

La version des studios Disney est édulcorée, puisque le loup ne dévore pas les deux premiers cochons, ceux-ci trouvant refuge dans la maison du troisième. De plus, le loup ne meurt pas lorsqu'il est ébouillanté.

Interprétation :

L'interprétation la plus évidente de ce conte est celle de la capacité d'anticipation et le courage dans l'adversité, symbolisée par le loup. L'individu se contentant de se préparer comme les deux premiers petits cochons se fera détruire par les vicissitudes de la vie. Seule la personne se construisant une base solide à l'aide de briques, les éléments du savoir, mais aussi de ciment, la synthèse personnelle qui en est faite, peut faire face aux aléas.

C'est aussi, selon Bruno Bettelheim dans Psychanalyse des contes de fées, une façon de dire aux enfants qu'on ne peut pas toujours dans la vie agir selon le principe de plaisir – les deux premiers petits cochons ne pensent qu'à s'amuser – mais qu'il faut se soumettre aussi au principe de réalité quand la vie l'impose. D'après cet auteur, ce conte (dans la version présentée ici) convient tout particulièrement aux jeunes enfants de quatre-cinq ans.

Source : Wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.atarxerxes.fr
 

Les Trois Petits Cochons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» les 3 petits cochons
» [trouvé] Trois petits cochons cherche illustrateur
» Ils étaient trois petits enfants
» TROIS PETITS MORCEAUX DE NUIT de Rose-Marie Vassallo et Godeleine de Rosamel
» Trois Petits Tours et puis s'en Va
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ♠ Mythes orphelins et Légendes urbaines :: Les Contes et Folklore-