Pour que cette Caverne vous livre tous ses secrets, il faut suffit de passer le pas de cette porte et vous présenter.

Sur ce... visiteurs de passage je vous souhaite une bonne journée.

Némésis.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le bug a été levé ! bonne visite sur la Caverne Wink

Partagez | 
 

 Le Mythe : kézako?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemesis
Esprit FrappéEsprit Frappé
avatar
Féminin Balance Chat
Nombre de messages : 2627
Age : 31
Humeur : Hé ben ça va mieux!
Date d'inscription : 12/02/2009
MessageSujet: Le Mythe : kézako?   Jeu 12 Fév - 23:31


Mythe d'Europe


Un mythe est un récit, porté à l'origine par une tradition orale, qui propose une explication pour certains aspects fondamentaux du monde : sa création (cosmogonie), les phénomènes naturels, le statut de l'être humain, ses rapports avec le divin, la nature ou encore avec les autres humains (d'un autre sexe, d'un autre groupe), etc.

Définition :


D'après l'Académie française, le mythe est un récit fabuleux, contenant généralement une morale.

Un mythe implique souvent plusieurs personnages merveilleux, tels que des dieux, des animaux chimériques ou savants, des hommes bêtes, des anges, ou des démons, et l'existence d'autres mondes.

Il serait exagéré de prendre un mythe au pied de la lettre, et de croire que les peuples les tiennent pour une description parfaitement exacte (y compris les aspects surnaturels) du déroulement des événements. Il serait sans doute tout aussi tendancieux de les analyser comme de simples récits poétiques, dépourvus de base réelle, des formes archaïques de réflexions philosophiques et proto-scientifiques, réalisées par une analogie poétique plus que sur la logique, et exprimées sous une forme symbolique, voire une sorte de roman.

Ces histoires ne sont pas arbitraires :

* les différentes sociétés, même très différentes et sans contacts culturels, présentent des mythes qui utilisent les mêmes archétypes ;
* les mythes traitent toujours les questions qui se posent dans les sociétés qui les véhiculent. Ils ont un lien direct avec la structure religieuse et sociale du peuple.

Sens particulier : Les philosophes de l'époque post-mythique, tels que Protagoras, Empédocle et Platon utilisent le mythe comme une mise en scène allégorique afin de faire percevoir leurs propos d'une manière concrète. Par exemple, Platon crée des mythes originaux (par exemple le mythe de la caverne), ou réadapte des mythes antérieurs. À sa suite, d'autres philosophes ou certains auteurs de discours argumentatifs ont eux aussi, eu recours au mythe, dans un même emploi.
Le mythe raconte une histoire sacrée, performative pour celui qui appartient à la culture qui le crée. Il relate non seulement l'origine du Monde, des animaux, des plantes et de l'homme, mais aussi tous les événements primordiaux à la suite desquels l'homme est devenu ce qu'il est aujourd'hui, c'est-à-dire un être mortel, sexué, organisé en société, obligé de travailler pour vivre, et vivant selon certaines règles.

Aspect :

Le mythe se déroule dans un temps primordial et lointain, un temps hors de l'histoire, un Âge d'Or, un temps du rêve. Le mythe cosmogonique est « vrai » parce que le monde existe. Le mythe d'identité est « vrai » parce que la communauté dont il est l'image existe. Le mythe d'origine est « vrai » parce que la communauté le répète pour continuer de vivre. En ce sens, le mythe contient quasiment toujours des éléments de liturgie.

Réciter le mythe produit une re-création du monde par la force du rite. L'exigence du sacrifice est l'un des plus puissants. Le mythe n'est pas récité n'importe quand mais à l'occasion de cérémonies : naissances, initiations, mariages, funérailles, et tout un calendrier de fêtes et célébrations, c'est-à-dire à l'occasion d'un commencement,d'une transformation ou terminaison dont il rend compte (ou rend conte, c'est selon).

Type de mythes :


* La cosmogonie raconte la création du monde ;
* La théogonie raconte la création des dieux ;
* L'anthropogonie raconte la création de l'homme ;
* Le mythe de régénération raconte une recréation du monde, le plus souvent après un mythe de cataclysme : le monde s'effondrerait s'il n'était périodiquement recréé; dans la même catégorie peut se ranger le mythe de création d'une institution susceptible de témoigner de la régénération, le mythe de création d'une plante dont l'utilité se manifeste lors de la régénération ou de sa célébration, le mythe de création d'un animal qui joue un rôle dans la célébration, soit comme victime du sacrifice, soit comme support de la théophanie;
* Le mythe de séparation du Divin et du monde et le mythe de séparation du Divin et de l'homme s'accompagnent fréquemment d'un mythe de l'invention de la mort.
* Le mythe de fondation raconte la fondation d'une communauté ou d'une ville.


Source Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.atarxerxes.fr
guerguel
Notre professeurNotre professeur
avatar
Masculin Vierge Cheval
Nombre de messages : 199
Age : 40
Humeur : depend du soleil !!
Date d'inscription : 13/05/2009
MessageSujet: Re: Le Mythe : kézako?   Lun 18 Mai - 10:59

ah le mythe .. premier niveau de réflexion humaine sur sa condition et son environnement .. un essai pour rendre tout ce qui nous entoure intelligible ... première génération qui, ne pouvant s'appuyer sur une tradition (et pour cause .. ils étaient les premiers ...) .. ont créé, fondé, imaginé ... tout l'intérêt de l'étude d'un tel domaine consiste alors dans la recherche de ces intuitions premières ...
tout un programme !!
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Esprit FrappéEsprit Frappé
avatar
Féminin Balance Chat
Nombre de messages : 2627
Age : 31
Humeur : Hé ben ça va mieux!
Date d'inscription : 12/02/2009
MessageSujet: Re: Le Mythe : kézako?   Sam 6 Aoû - 0:59

*prend son mégaphone et rappelle guerguel*
Dis, tu penses que les chasseurs-cueilleurs avaient une religion ? (hormis les statuettes de déesses-mères retrouvées)
Dur quand même de retranscrire tout ça (et surtout je risque de m'emmêler xD).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.atarxerxes.fr
guerguel
Notre professeurNotre professeur
avatar
Masculin Vierge Cheval
Nombre de messages : 199
Age : 40
Humeur : depend du soleil !!
Date d'inscription : 13/05/2009
MessageSujet: Re: Le Mythe : kézako?   Lun 8 Aoû - 11:54

je pense que oui .. mais il faut bien s'entendre sur ce qu'on entend par religion ..des forces de la nature personnifiée .. terre, pluie, foudre .. ce genre de choses .. une sorte d'animisme .. il y a eu des recherches sur le sujet .. autre sujet de réflexion .; le fait que les défunts soient enterrés .. d'où conscience de la mort .. croyance (et/ou) crainte pour l'au-delà .. (?) ..

mais comme on se doit de résonner à partir de ce qui nous est parvenu .. et qu'il ne nous est pas parvenu grand chose .. voir rien parfois .. ben dur dur ...
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Esprit FrappéEsprit Frappé
avatar
Féminin Balance Chat
Nombre de messages : 2627
Age : 31
Humeur : Hé ben ça va mieux!
Date d'inscription : 12/02/2009
MessageSujet: Re: Le Mythe : kézako?   Lun 8 Aoû - 18:03

D'accord je vois ! Oui je parlais de personnification des éléments, mais ... on ne pourra jamais en être sûr pour les morts, même si ça semble logique !
Et qui a fait les recherches ? :-)

(oui j'ai du temps maintenant pour faire repartir la Caverne, il y a des petits bugs mais je les corrige ^^ donc si tu as encore des petits ajouts, je suis pour ! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.atarxerxes.fr
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Mythe : kézako?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Mythe : kézako?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» kézako ?
» Le mythe de la Daytona
» Mythe du VRAI Vampire.
» Titanic, mythe et réalité
» [ Jon Izzard ] Loups-Garous ( du mythe à la fascination )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ♠ Introduction au mythe et à la légende :: Mythe & Légende, les définitions.-